Retour au blog
Communication 22
Digital 6
Art 11
Cinéma 7

Embarquez
pour une communication digitale éco-responsable

 
18 avril 2023
5 min de lecture
communication

Au cœur des entreprises, des foyers, des écoles ou encore des débats géopolitiques, les initiatives éco-responsables cadencent le quotidien. Devenu incontournable à la protection de la planète, le développement durable s’engage à répondre aux besoins de l’humain tout en protégeant les générations futures.

Le monde se teinte de vert et les salons professionnels se succèdent sur cette thématique comme le Food Hotel Tech qui vient de se dérouler à Paris. S’adressant aux hôteliers et aux restaurateurs, il met en lumière un double enjeu majeur : accélérer la transformation éco-responsable et performer dans la transition numérique.

Fleuron des campagnes publicitaires et défi du digital, tous les secteurs d’activité s’accordent pour assurer le progrès économique et social, sans mettre en péril l’équilibre naturel de la planète.

Les entreprises se mettent au vert

Au diapason depuis quelques années, les entreprises tentent d’insuffler leur responsabilité durable. Expérience interne ou perception externe, chaque entité œuvre à concilier trois piliers bien définis.

L’environnemental

Il s’agit de l’impact direct que les activités de l’entreprise ont sur l’environnement. Les initiatives fleurissent pour optimiser la production, afin de réduire la pollution et améliorer l’image de marque.

La banque Crédit Agricole recycle désormais ses cartes bancaires.

Seb, la référence mondiale du petit électroménager, s’écarte de la vente et mise désormais sur la réparation et la location de ses appareils.

Le géant du cosmétique l’Oréal arrête la production de flacons en PVC et l’affiche fièrement sur ses produits, le clamant ainsi auprès de ses clients.

Quant à l’équipementier sportif Décathlon, il crée et utilise l’affichage environnemental. Certains des produits sont notés par des lettres sur les étiquettes qui situent l’article dans son éco-conception, créant ainsi un nouveau langage avec ses parties prenantes : le client, le fournisseur et la marque.

Le social-sociétal

Ce pilier met en avant les conditions de travail des salariés, les politiques d’information, de formation, de rémunération, la sous-traitance, l’existence et la qualité des relations avec la société civile et la santé publique.

Sensibiliser les collaborateurs à l’évolution climatique est devenu essentiel. L’explosion du nombre d’animateurs et de participants à La Fresque de Climat en est un bon exemple. Cette formation ludique est devenue un outil de référence pour les entreprises, permettant à chacun de s’approprier le défi des changements climatiques. La société EDF qui développe les énergies renouvelables est une référence puisqu’elle s’engage à ce que la totalité de ses employés y soit formé.

L’économique

Cela englobe les relations avec les clients, les fournisseurs, les actionnaires et autres acteurs de l’entreprise.

Privilégier des partenaires locaux est une tendance croissante. Beaucoup utilisé notamment dans la restauration, elle met en avant la production régionale, diminuant ainsi le trajet de transport de la marchandise, la consommation d’énergie, et la pollution.

Booking.com, le leader des voyages en ligne, a récemment lancé son badge Établissement Voyage Durable. Cet indice de durabilité fiable permet de fournir des informations pertinentes aux voyageurs du monde entier qui souhaitent rendre leur choix de voyage plus durable. Une initiative qui devrait inspirer et réinventer l’industrie du tourisme, grande consommatrice d’énergie physique et numérique.

Adopter l’éco-conception web

Le nombre d’internautes explose au quotidien et internet sollicite toujours plus de ressources en énergie. Un site web génère en moyenne 4,61 grammes de CO2 à chaque page consultée, tandis que 4 % des émissions de gaz à effet de serre sont imputées à l’industrie du web. La communication éco-responsable devient de toute évidence une nécessité.

En alliant technologie et bon sens, on peut définir des critères réels lors du développement d’un site internet pour réduire l’impact écologique.

Un UX Design optimisé

L’UX Design se définit par l’interface et l’ergonomie des pages d’un site internet.

Il est utile de s’assurer que le site web réponde aux attentes des utilisateurs et d’utiliser des descriptifs précis qui expriment clairement les services proposés. Ainsi, le visiteur évite de s’égarer et de cliquer sur un trop grand nombre de pages qui poussent la consommation énergétique. Il s’agit donc d’adapter le discours et la navigation auprès du lecteur.

Un design « responsive »

Il qualifie le design d’un site internet comme adapté et réceptif selon les résolutions et les écrans du terminal utilisé : smartphone, tablette, ordinateur, TV… La notion « responsive » s’intègre dès la création du site, afin d’éviter toute anomalie et surconsommation énergétique.

Un design épuré 

Sur un site internet, le chargement d’images et de polices est très énergivore.

Pour une écoconception, il est important de privilégier les icônes aux images et d’utiliser deux polices d’écriture maximum : une pour les titres, une autre pour le texte.

Éviter le superflu

Clair et concis, tel est l’objectif d’un site web éco conçu. S’assurer que chaque page contient l’essentiel et sans fioritures permet une diffusion et compréhension claire de l’information, sans perte d’énergie.

Une technologie économe

Le code source d’un site web correspond au texte d’écriture du logiciel dans un langage informatique utilisé par les développeurs. Aujourd’hui on peut utiliser des langages web plus économes en minimisant ce code et en évitant par exemple des formats Wordpress tout fait.

Des contenus légers

Afin d’éviter un chargement trop lourd et énergivore, il est préférable d’héberger les vidéos sur une plateforme externe ou de réduire leur poids au maximum. Il en est de même pour les images : les retravailler pour les compresser au bon format et les rendre plus légères. Favoriser les pages statiques est également un élément très utilisé comme le fait par exemple Wikipedia, site très épuré et exemple modèle d’éco-conception.

Des fonctionnalités utiles

Les plugins sont des programmes complémentaires qui ajoutent des fonctions aux applications web. Trop utilisés ils peuvent alourdir le site, il est donc préférable de les supprimer.

Un site innovant

Rester à la page en termes de technologie permet de créer une expérience client optimisée. Un site qui n’impatiente pas l’internaute lui garantit une expérience innovante et performante.

Pour un bon référencement naturel

Le référencement naturel consiste entre autres à utiliser des mots-clés pour obtenir un classement élevé dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi, la rédaction de textes privilégiant les mots justes est primordiale. Ce critère est devenu fondamental pour Google pour favoriser le référencement du site internet.

Un hébergement web écologique

De nombreux hébergeurs « verts » assurent une solution énergétique pour la conception d’un site internet plus responsable. Ils s’appuient sur des serveurs alimentés avec des énergies vertes et renouvelables. Idéalement, il est intéressant de privilégier le choix d’un hébergeur local. Pour connaître l’empreinte carbone d’un site web, on peut se référer au site WebsiteCarbon.fr.

L’éco-responsabilité Made for you, mais aussi pour la planète

Attentif à la protection environnementale, Made for you œuvre avec une éthique technologique dans chacun de ses projets.

Sollicité par Auxilia, entreprise qui prône l’éco-responsabilité, l’agence Made for you s’engage à réaliser la refonte du site internet de manière éco conçu. Professionnel de l’innovation urbaine, cette entité a pour mission de travailler aux côtés des métropoles et villes moyennes pour mettre l’efficacité économique au service de l’intérêt général et invite à s’engager dans le numérique responsable. Le développement d’un site eco-responsable est une évidence.

Experte dans la création de sites écologiques, l’agence Made for you s’engage à :

« Un design bio sans additifs, simple mais créatif »

Un design épuré favorisant la mise en avant de design plutôt que de photos, l’utilisation de deux polices d’écriture maximum et un développement « responsive ».

« Des fonctionnalités avec tri sélectif, sans gaspillage utiles mais pas super­flues »

L’utilisation des éléments utiles en supprimant les parasites comme les plugins qui alourdissent le site.

« Un développement zéro déchets, sans code inutile minimaliste mais efficace » 

Une technologie économe qui minimise le code source du site web.

« Des images dépolluées sans emballage, légères mais percutantes »

Des contenus légers et les bons formats de compression d’image.

« Un hébergeur durable sans énergie fossile mais renouvelable » 

Un hébergement vert avec Infomaniak qui compense à 200% la totalité de ses émissions de CO2 et utilise des serveurs alimentés avec de l’électricité certifiée et d’origine renouvelable, priorisant systématiquement les achats et les partenaires locaux.

Référence(s) à découvrir

Embarquez|pour une communication digitale éco-responsable - 5

ATAB Usine de tôlerie

Voir la creation
Embarquez|pour une communication digitale éco-responsable - 5

Moretti Management de transition

Voir la creation
Embarquez|pour une communication digitale éco-responsable - 5

Valoy Conseil Performance industrielle

Voir la creation

Made for you garantit la création de sites web en privilégiant le côté intuitif, fluide, agréable et éco responsable, tout en s’ajustant au discours de la marque.

Un engagement digital éco-responsable qui a du sens pour la protection de l’environnement. 

« Des sites écologiques MADE FOR YOU, MADE FOR US, MADE FOR EARTH »

Vous aimez ?
N'hésitez pas à partager ;-)
[javascript protected html]