• Le design sur mesure pour booster votre compétitivité •
FR
Retour au blog
Communication 11
Art 6
Cinéma 3

Catherine Meurisse
La vie en dessin

 
30 mars 2021
3 min de lecture
art

Catherine Meurisse est une dessinatrice qui rejoint Charlie Hebdo en 2005. Suite à l’attentat contre le journal, elle quitte le dessin de presse afin de se concentrer sur la bande dessinée et d’autres projets personnels.

Du 30 septembre 2020 au 25 janvier 2021, le Centre Pompidou lui a dédié une exposition. De ses travaux d’enfance à ses dernières collaborations artistiques, elle valorise ses influences, son regard acéré sur la société, son goût pour l’ailleurs et son sens du récit.

L’occasion de se plonger dans l’univers unique d’une artiste contemporaine. 

Une culture artistique dès le plus jeune âge

Catherine Meurisse, qui a grandi à la campagne, se fait très tôt une culture graphique. 
Naturellement curieuse et attirée par les arts, c’est tout naturellement qu’elle se dirige vers des études à l’École Estienne puis à l’ENSAD. À 21 ans elle est publiée dans l’hebdomadaire Charlie Hebdo, dont elle rejoindra la rédaction comme première dessinatrice. 
Son regard est humoristique, mais aussi vif, spontané, énergique. 
Elle repousse les conventions par le dessin et exprime la possibilité de rire de tout. 

La BD pour panser ses blessures

Après l’attaque contre Charlie Hebdo, Catherine Meurisse éprouve des difficultés à dessiner.
Il est temps pour elle de revenir à elle-même, de se séparer du journal afin de pouvoir guérir de cette blessure. 

Elle se réapproprie le dessin et créera deux bandes-dessinées, La Légèreté puis Les Grands espaces, où elle se retrouve au cœur du récit. Elle expérimente de nouvelles façons de dessiner et fait équipe avec la coloriste Isabelle Merlet afin d’amener ses dessins à la vie. 

Un renouveau permanent

Seule au scénario et au dessin, l’artiste nous livre Delacroix en 2019, retour aux sources pour cette passionnée d’histoire de l’art. On la voit y explorer la couleur, les encres, la peinture. Elle collabore également avec la revue Zadig, dans un genre très différent de ses travaux précédents.

Catherine Meurisse poursuit une esthétique qui évolue sans cesse, désireuse de se renouveler et d’évoluer, d’essayer de nouvelles choses.

Tout comme les artistes, les marques doivent se renouveler sans cesse pour rester dans l’air du temps et en phase avec ce qu’elles deviennent.

Leur identité (visuelle ou textuelle) doit évoluer régulièrement, tout en restant en phase avec leur ADN de départ (que nous rédigeons sous forme de « plateforme de marque »).

Ce fut par exemple le cas de notre collaboration avec le groupe HMP qui s’est développé après plusieurs rapprochements et qui avait besoin de moderniser son identité, de transmettre davantage sa culture d’entreprise, et d’une image à la hauteur de la qualité de son expertise.

Vous aimez ?
N'hésitez pas à partager ;-)