Agence design Paris : Made for you Agency Agence digitale Paris : Made for you Agency

FR
Retour au blog
Communication 14
Digital 2
Art 9
Cinéma 4

CODA : Des quatre lettres
aux trois statuettes

 
2 mai 2022
3 min de lecture
cinéma
Ou comment l’adaptation américaine de La Famille Bélier triomphe lors de la dernière Cérémonie des Oscars. Bien que l’équipe ait gardé les français Philippe Rousselet et Patrick Wachsberger à la production, on souligne les interprétations artistiques et perceptions culturelles nuancées pour un même scénario : décryptage de deux films à grand succès.

23 mars 2022, 94e cérémonie des oscars

L’assemblée acclame avec ferveur toute l’équipe de Coda : ce remake du film français La Famille Bélier (sorti en 2014) est sacré meilleur film, reçoit l’Oscar du meilleur scénario adapté et celui du meilleur acteur dans un second rôle. Les tonnerres d’applaudissements se métamorphosent bien vite en mains levées s’agitant comme des marionnettes, c’est ainsi qu’applaudissent les personnes sourdes.

Les signes du succès

L’histoire suit une jeune fille au grand talent de chant issue d’une famille de sourds. On avance avec elle comme dans la vie, au rythme de ses doutes et du choix difficile de réaliser ses rêves.

Tandis que l’on s’attache à cette famille unie, les valeurs humaines sensibilisent le spectateur à la complexité de communication du langage des signes. Les deux films rassemblent le spectateur autour de l’amour et de la bienveillance qui animent les personnages, portés par leur courage et leur sentiment de liberté.

Decodage culturel

Côté musique, le répertoire grand public de J.Mitchell s’impose face au son très français de M.Sardou.

Quant au titre, Coda assume le thème avec cet acronyme de Child Of Deaf Adult (enfant entendant de parents sourds) qui signifie aussi en musique la fin d’un morceau, alors que La Famille Bélier annonce le sujet d’une famille ambitieuse comme la symbolique de l’animal.

L’universalité américaine convainc en maniant avec justesse le ton dramatique, tandis que l’authenticité française invite à une teinte de comédie.

Au-dela des mots

Dans la langue des signes les mains et le regard sont liés, le corps entier est en mouvement et s’exprime sans pudeur. C’est finalement ce fil rouge qui semble être le lien entre les deux films : laisser exploser la vérité de ses émotions.

C’est ainsi que l’évoque à la presse la réalisatrice de Coda Sian Heder : « Voir mes mots devenir des signes m’a vraiment fait réfléchir au choix de mes expressions. J’ai aussi appris à moins parler et à moins remplir le vide pour combler les silences ».

Le projet réalisé par Made for you pour Accor en est un exemple.

L’objectif était de concevoir une identité graphique pour rassembler les directeurs d’hôtels lors d’une convention nationale. Des illustrations d’objets du quotidien, impactantes de sens, ont embarqué avec émotion les participants pour une cohésion créative, bien au-delà des mots.

Vous aimez ?
N'hésitez pas à partager ;-)
Suivez nous en ligne.
Venez et abonnez-vous ;-)