• Le design sur mesure pour booster votre compétitivité •
FR
Retour au blog
Communication 12
Digital 1
Art 6
Cinéma 3

Révéler sa raison d’être
pour inspirer

 
26 janvier 2021
3 min de lecture
communication

Plus que jamais, il faut se démarquer pour émerger.
Mais comme nous l’expliquions dans notre article sur la stratégie de différenciation, il ne faut pas pour autant renier qui on est, ses valeurs et sa singularité.

Être entrepreneur, c’est en effet avoir une vision singulière de son métier et des convictions fortes.
C’est finalement souvent inconscient et donc difficile à coucher sur le papier et à exprimer clairement, mais on a généralement été poussé par des convictions fortes à créer une société, un produit, ou un service.

Reste à réussir à le révéler et à l’exprimer clairement, pour convaincre ses clients et ses collaborateurs d’y adhérer et faire d’eux ses meilleurs ambassadeurs.

Trouver son « pourquoi »

Selon Simon Sinek, conférencier et auteur réputé pour son outil « le cercle d’or » (ou « golden circle »), la majorité des entrepreneurs fait les choses dans le mauvais sens.

On commence en effet souvent par réfléchir à ce qu’on est capable de faire : le « quoi » et le « comment », qui peuvent éventuellement mener au « pourquoi » lorsqu’on a besoin de convaincre ses cibles en allant sur un terrain de communication plus émotionnel.
Alors qu’on devrait en réalité faire l’inverse : partir de sa raison d’être pour ensuite réfléchir à la manière de réaliser cette « vision » du monde et de son métier, et enfin arriver à une offre de produits ou de services en adéquation avec ce « pourquoi ».
De cette manière, on réussit à embarquer à ses côtés à la fois ses clients et ses collaborateurs, qui nous suivront quelles que soient les difficultés rencontrées.
Parce qu’on avance tous dans une même direction, clairement définie (pour améliorer la vie de tous). Parce qu’ils se sentent impliqués à nos côtés dans cette mission.

Le cercle d’or permet à la fois de renforcer son leadership en tant que personne mais également en tant que marque. C’est une base primordiale à la construction d’un storytelling digne de ce nom.
Il n’est bien sûr jamais trop tard pour le faire ! Il permet également d’améliorer une communication existante en lui donnant davantage de cohérence et de profondeur.

En travaillant sur soi

Le « pourquoi » d’une société et d’une marque étant très lié aux valeurs et convictions profondes de son fondateur, cela nécessite souvent une petite introspection. Cela ne veut pas dire qu’il faille nécessairement faire une psychothérapie de 10 ans pour y parvenir, mais qu’il faut tout simplement prendre le temps de se poser dessus pour prendre de la hauteur et de sortir la tête de sa routine de travail quotidienne !

On peut commencer par faire son « Ikigaï », exercice rapide et efficace inspiré de la philosophie japonaise.
Un exercice qui permet de trouver son « talent », sa « raison d’être », sa « mission de vie »… et/ou celle de son entreprise.

Ce concept est en réalité assez proche du diagramme que nous utilisons en branding pour trouver ou affiner le positionnement d’une entreprise : La raison d’être de nos clients est également résumée dans la partie « vision » de leur « plateforme de marque », outil indispensable d’orientation, de synthèse et de structuration du discours.

Incarner ce « pourquoi »

Les raisons d’être d’une entreprise et d’une marque peuvent être diverses et variées. Mais elles vont toujours dans le sens d’une amélioration pour les clients, la société et donc le monde.

De nombreux entrepreneurs veulent contribuer au changement de manière de consommer en proposant des produits écoresponsables par exemple, ou des conseils aux organisations pour aller dans ce sens.
D’autres veulent apporter une vision plus humaine du management dans le monde du travail, après avoir vécu des expériences compliquées. D’autres encore cherchent à dépoussiérer et révolutionner un secteur vieillissant, bien souvent grâce aux opportunités offertes par la digitalisation. La plupart se confrontent souvent aux leaders du marché et doivent émerger face à eux.

Pour cela, ce sont bien souvent les valeurs et le personal branding du dirigeant qui porte ces valeurs (qui est finalement le meilleur ambassadeur de sa société) qui font la différence.

Nous avons la chance d’accompagner des projets qui ont un « pourquoi » très inspirant comme ce fut récemment le cas d’« Alterna », promettant de dépoussiérer le secteur vieillissant de l’organisation d’obsèques.

Alterna s’impose donc en véritable alternative aux acteurs traditionnels, en proposant un service en ligne plus en lien avec les attentes actuelles. Alterna, c’est plus de réactivité, des tarifs plus abordables mais des services et produits personnalisés et de meilleure qualité, et un accompagnement humain à chaque étape malgré le digital.

Alterna affirme ainsi sa volonté de faire bouger les lignes pour mieux accompagner les familles endeuillées qui ont besoin d’être épaulées. Mais même dans le cas de cette famille, travaillant dans le secteur depuis des générations, il a fallu travailler la vision, la raison d’être du projet.
Pour cela, nous avons notamment créé la plateforme de la marque, pour révéler ces éléments primordiaux et les exprimer le plus justement possible (tant au travers du nom que de l’identité ou du manifeste).

Et vous, avez-vous défini clairement votre « pourquoi » ?

Vous aimez ?
N'hésitez pas à partager ;-)