• Le design sur mesure pour booster votre compétitivité •
FR
Retour au blog
Communication 9
Art 6
Cinéma 3

COVID-19,
le jour d’après pour les marques

 
11 mai 2020
3 min de lecture
communication

Depuis maintenant deux mois, nous connaissons tous une situation sans précédent. Au-delà des conséquences dramatiques d’un point de vue humain, le COVID-19 a chamboulé la vie de tout un chacun. D’abord avec ce confinement, qui aura mis la France à l’arrêt, par nécessité, bien sûr, mais dont les multiples conséquences sont et seront loin d’être négligeables à court, moyen et long terme, autant sur un plan psychologique, que social et économique.

Mais aussi avec ce déconfinement, qui vient de s’amorcer, et qui nous oblige à tout revoir, nos habitudes du quotidien, notre manière de penser, de fonctionner, d’interagir socialement, mais aussi de consommer.

Une nécessité
de tout repenser

Oui, tout le monde est touché, y compris les annonceurs.
Même si certains secteurs sont et seront indirectement plus favorisés que d’autres, ils n’en demeurent pas moins une minorité. Entre les conséquences économiques de ces deux derniers mois, et le fait qu’aujourd’hui les préoccupations et priorités des Français sont légitimement tout autres, les marques vont devoir regorger d’empathie et d’ingéniosité pour re-nouer avec leurs publics, avec nous, qui baignons dans un climat des plus anxiogènes pour tant de raisons. 

C’est en partant de ce postulat que bon nombre d’entre elles ont déjà commencé leur action, en tentant notamment de répondre à ces questions : Comment faire en sorte de rendre leur vie un peu moins anxiogène ? Un peu plus « facile » à vivre, malgré tout ?

1
2

Une nouvelle priorité
des français

Pour répondre à ce défi, et non des moindres, la question du branding se pose naturellement. Certes, les initiatives qui seront prises primeront sur le reste, mais le discours, le message et les valeurs portés auront, eux aussi, une importance majeure. Première valeur indispensable et en toile de fond de toute prise de parole à venir : Cette notion d’empathie que nous évoquions précédemment. 

Si un message universel, commun à toutes les marques, pouvait être résumé en quelques mots, il pourrait être le suivant : 
« Oui, nous vous comprenons, nous savons ce que vous êtes en train de traverser, d’endurer, parfois d’une manière dramatique. Nous savons le stress, l’angoisse, qui vous animent, et vous animeront les jours et semaines à venir. Voilà pourquoi nous voulons vous offrir une parenthèse, un petit moment de plaisir, un semblant de légèreté, si rares aujourd’hui, parmi et en dépit de toutes ces contraintes et cette discipline de fer que nous nous devons d’appliquer. Et bien sûr, le tout en prenant soin de vous, de votre sécurité, de votre bien-être, et parfois même, de celui des autres. » 

Un retour
à l’essentiel forcé

Résilience
S’il y a bien un mot qui s’impose plus ou moins à nous aujourd’hui, c’est celui-ci.
Pouvoir tirer profit, individuellement et collectivement, de ce qui se passe, de ce drame national, mondial, autant que possible. Une démarche qui sous-entend un retour à l’essentiel, à des valeurs fondamentales que le consumérisme et l’individualisme dans lesquels nous baignons allègrement depuis des années, ont mises à mal, par la force des choses. Cette résilience sera-t-elle au rendez-vous ? Ou bien se rangera-t-elle rapidement derrière le rang des belles intentions utopistes et éphémères ?

L’avenir le dira. Mais une chose est sûre, les marques ne se priveront pas d’en user, et à juste titre, car quoi qu’on en dise et quoi qu’il arrive, nous autres consommateurs avons besoin, a fortiori en ces temps, de renouer avec le bon, l’éthique, l’humain et des choses qui pansent ces plaies qui mettront du temps à cicatriser. 

Vous aimez ?
N'hésitez pas à partager ;-)